Partage d’expérience du développeur d’Assassin’s Creed III sur Wii U

Jeune développeur très vite intéressé à faire carrière chez Ubisoft, Maxime Beaudoin revient sur sa grande aventure avec le jeu Assasin’s Creed, une mission qui lui a été confié au bout d’une dizaine d’année de service au sein de la boîte québécoise. Il fait alors part d’une période où il a connu des hauts et des bas en développant le jeu sur Wii U. En tout cas, ce développeur bourré de talents a mis la barre très haute !

Assassin’s Creed 3

Assassin’s Creed 3

Assassin’s Creed III est un jeu vidéo d’action-aventure et d’infiltration développé par Ubisoft Montréal et édité par la société Ubisoft fin 2012 sur PlayStation 3, Wii U et Xbox 360 ainsi que sur PC sous système Windows
Date de sortie initiale : 30 octobre 2012
Série : Assassin’s Creed
Éditeur : Ubisoft
Plates-formes : PlayStation 3, Xbox 360, Wii U, Microsoft Windows
Développeurs : Ubisoft Montréal, Ubisoft Romania, Ubisoft Annecy, Ubisoft Québec
Genres : Jeu d’action-aventure, Jeu d’infiltration

Maxime Beaudoin et ses débuts chez Ubisoft

Qui l’aurait cru ! Le jeu qui ravive actuellement les esprits en quête d’aventures et d’actions, retrouvant actuellement refuge sur la console Wii U, a été développé par la seule et unique personne qui a participé à la naissance du jeu Prince of Persia. Maxime Beauboin a passé plusieurs étapes et s’est forgé de plusieurs années d’expérience, avant d’intégrer l’équipe d’Ubisoft pour peaufiner actuellement le jeu qu’est Assasin Creed sur Wii U. Notre expert a témoigné la complexité du défi en racontant qu’au tout début, la boite a commencé avec uniquement 2 programmeurs et s’est étoffé avec 13 autres de plus au fur et à mesure.

Assasin’s Creed III sur Wii U : la complexité du défi pour Maxime Beaudoin

Au début, mettre le jeu sur Wii U semblait être surréaliste. Même certains de ses collègues d’Ubisoft n’ont pas cru aux visions que l’équipe s’est fixée. En effet, la Wii U n’a pas la même puissance que les consoles de salon comme PS3 et Xbox One. Pourtant, la Wii U a pu tenir bon en usant au maximum de sa capacité en CPU et GPU. Le grand défi est de le convertir sans retirer la moindre de sa qualité. Et cela s’est fait avec la réduction des bugs et un gameplay qui reste intact.

Ajouter un commentaire