CES 2017 : Legrand veut populariser la maison connectée

high tech, maison connectée Legrand, ces 2017

high tech, maison connectée Legrand, ces 2017

Legrand, l’expert des installations électriques du bâtiment, a profité du CES pour exposer une nouvelle solution de pilotage de la maison connectée en étroite collaboration avec Netatmo : l’indéboulonnable start-up française spécifique dans les objets connectés. Simultanément, les deux acteurs exposent Céliane with Netatmo : une gamme de prises, de variateurs et d’interrupteurs connectés. Si Netatmo a déjà fait le show au CES avec deux nouvelles solutions connectées dédiées à la sécurité, la start-up française continue de faire parler d’elle en multipliant les partenariats. Et en voici un de taille : Legrand s’unit avec la firme de Fred Potter pour conseiller un écosystème de prises, de variateurs et d’interrupteurs connectés.

High Tech, Maison connectée : La base du projet

Au détour d’une interview, Jérôme Boissou (responsable marketing du Programme Eliot , Objets Connectés chez Legrand) nous montrait sa vision des choses. Selon lui, les objets connectés doivent répondre à 4 grandes tendances importantes : « la sécurité, le confort, la gestion de l’énergie et l’autonomie ».

C’est de ce postulat qu’est né le projet Céliane With Netatmo, une solution de pilotage de la maison connectée promise comme simple, adaptée et fidèle. Legrand veut prendre le contre-pied de la « domotique » : un concept encore imaginaire, voire anxiogène pour certains, en exposant une solution « intelligente, ergonomique, intuitive et design au sens ergonomique du terme ».

Hig tech : Quant est-il disponible ?

Disponible fin 2017 dans les réseaux professionnels, les enseignes de bricolage et sur Internet, Céliane With Netatmo sera vendu en divers packs à compter de 189 €. Si la solution n’est pas révolutionnaire, elle a néanmoins le mérite de partir d’un objet du quotidien et d’y accroître la technologie qui va bien pour créer un écosystème approprié et compréhensible. À l’heure du « tout connecté », ce type de solutions qui révisent les installations basiques n’ont pas pour vocation de partir du lot, mais seulement d’améliorer et d’étendre leurs usages. Quoi qu’il en soit, avec cet écosystème, Legrand entend bien s’implanter dans le secteur de la maison connectée. Rappelons que l’année dernière, le numéro 1 mondial des infrastructures électriques lançait Eliot, son propre programme offert à l’IoT, poussé par le Portier Class 300.